Expérimentation animale – vivisection

Cobaye: Animal d’essais qui devient un animal décès.

Définition: Opération pratiquée sur un animal vivant à des fins d’expérimentations.
    Elle a pour but de tester des produits et des pratiques, ce qui implique de très grandes souffrances aux animaux, pouvant amener à leur mort.
   Chaque jour, des milliers d’animaux subissent divers tests; cosmétiques, produits ménagers, lubrifiants, cigarettes, armes nucléaires…etc. Ces animaux sont principalement des rats, souris, cochons d’Inde, chats, chiens, chèvres, singes, tortues et lapins. Ils sont dès leur naissance enfermés dans de minables cages, et destinés à servir de cobaye pour l’usage des humains toute leur vie. Les pratiques et tests étant plus horribles les uns que les autres, certains animaux sont aveuglés, noyés, électro-choqués, gelés, éventrés… On leur provoque de l’hypertension, de l’anxiété ou de l’agressivité dans le simple but d’analyser leur comportement. Parfois les tests sont si atroces qu’ils ne laissent aucunes chances de survie à l’animal: Injection de virus, d’alcool, de drogue, privation de nourriture, d’oxygène ou encore de sommeil ..etc. Il existe des réglementations nationales et internationales obligeant à placer l’animal sous anesthésie, mais cette opération est plus coûteuse, et certaines vidéos prises en caméra caché prouvent que cette loi est souvent transgressée.
A savoir: Un animal meurt torturé toutes les 12 secondes en France
             Un animal meurt torturé toutes les 3 secondes en Europe
                      Un animal meurt torturé toutes les 2 secondes dans le monde. 
Remarque: Les animaux n’ayant pas la même morphologie que nous ils ne réagissent pas de la même façon, un chien va être fou si on lui donne de la morphine, un cobaye mourra si on lui donne de la pénicilline, le chimpanzé a 98.5% d’ADN en commun avec l’homme, pourtant le sida, la malaria et l’hépatite B ne lui font rien.
De plus, la plupart des médicaments testés et approuvés sur des chiens ne conviennent pas à l’homme car trop d’effets secondaires ou dosage trop différent.

 

2913558641_1_10_tFi9EywX