Ours au Pakistan

 

2921204017_1_11_EBlxQflP

Ces combats sont « interdits » depuis 1998.

Tout se passe au Pakistan. Les ours à colliers, sont arrachés bébés à leur mère par des braconniers, puis remis à des gitans. Les gitans les martyrises, leur coupent les dents au marteau et au burin, coupent le bout des pattes et leur percent le nez au fer rouge pour y faire passer un anneau où sera accrochée une corde pour maintenir l’ours. Elle y restera attachée toute sa vie.
Plus tard, lors d’un spectacle qui ressemble plus à un combat & à de l’acharnement gratuit, l’ours sera attaché à un pieu. Plusieurs chiens seront lâchés (ils sont libres de leurs mouvement eux), et devront tués l’ours, les chiens sont affamés, battus..
Pendant le combat l’Ours a les oreilles arrachés, le corps sanglant..