Impacts

Souffrance animale: Les animaux sont engraissés en quelques semaines (contre nature); sous médicaments, n’ont pour la plupart pas accès à la lumière du jour; se mutilent; sont battus; pour les plus petits animaux ils sont enfermés dans des cages où ils ne peuvent même pas se retourner; les petits sont séparés de leur mère; les transports sont très pénibles; concernant la pêche, les filets ne sont pas sélectifs et de nombreuses espèces marines (dauphins, tortues, poissons, requins) sont pêchés alors qu’elle ne sont pas voulues et sont donc remises à l’eau dans de piteux états; quant à la mort, elle est censée être rapide et indolore mais de nombreux témoignages et vidéos prises en caméra cachée prouvent que ces méthodes sont souvent inefficaces.

Environnement: Des milliers de litres d’eau sont gaspillés, les transports sont responsables d’émission de gaz à effet de serre, les animaux d’élevage rejettent en masse et anormalement du méthane, des forêts sont rasées pour permettre la pousse du soja aliment n°1 des animaux « de bétail », pollution des sols et des eaux.

Le tiers-monde: 925 millions d’humains souffrent de la faim alors que plus de 30% des terres agricoles utilisées servent à la production de céréales pour les animaux. De plus, « les céréales requises pour nourrir 100 vaches nourriraient 2000 humaines »… le calcul est vite fait! Le soja avec lequel sont nourris les animaux provient pour la plupart du Brésil et d’Amérique Latine, entraînant le déplacement des populations vivant sur les terres destinées à sa production, alors que le soja bio qui alimente les végéta*iens provient de France et est produit sans OGM.

Et ma santé ? On nous dit souvent « mangez au moins 5 fruits et légumes par jour » et ce n’est pas pour rien! En effet, une alimentation végétale est moins grasse et plus saine pour la santé. La viande est responsable de nombreuses maladies cardiovasculaires, cancers (colon, prostate), obésité, ou encore diabète.

3192371131_1_10_KJzfacXm